Calendrier des vacances scolaires

La banane dans tous ses états au collège Saint-Ruf !

Un groupe d’élèves de 3ème du collège Germain SAINT-RUF s'est ressemblé pour relever des défis autour de l’EPI « BANANE ». Ainsi, le vendredi 16 juin 2017, après quelques demi-journées de sensibilisation, d’expérimentations, les voilà prêts à concourir pour présenter la banane dans tous ses états !

Deux concours, l’un créatif, l’autre culinaire, sous la houlette, respectivement de Béatrice ADELE et Albertina RUPAIRE, ont tenu en haleine, le jury et toute la communauté éducative.

Le premier challenge « A VOS BANANES PRÊTS, CUISINEZ ! » :

A partir d’un panier d’ingrédients dont le contenu a été révélé aux participants le matin, les 15 élèves ont libéré leur créativité culinaire, leurs talents, pour réaliser par groupe de 3 ou 4, quatre plats différents autour de la banane, pour 10 convives (membres du jury). Ces derniers ont apprécié le visuel, l’esthétique, les saveurs colorés des plats qui s’offraient à leurs yeux et à leurs papilles gustatives.

Les élèves ont reçu les félicitations du jury.

 

Le deuxième challenge « A VOS BANANES PRÊTS, CREEZ !

Ce concours s’est réalisé au travers de l’exposition des produits finis des élèves suivie d’un défilé de mode. Ces créations (vêtements et accessoires de mode) ont mis en valeur les ressources du bananier en tant que matières premières.

Là aussi, les élèves ont débordé d’originalité, d’imagination, d’ingéniosité, de dextérité, et de finesse. On peut noter, la confection de sacs, de pochettes, de cravates, de nœuds papillon, d’étui de portable, de lunettes, de chapeaux, de coiffes, de nattes de plage, de gilet pour homme, de robe de soirée ou de cérémonie, de chaussures, de bijoux et parures etc. Selon, le jury, le défilé de mode n’avait rien à envier aux grands créateurs de la place. D’ailleurs, à l’issue, plusieurs adultes sont venues acheter ou réserver des articles.

On a assisté à un « standing ovation » pour l’ensemble des participants lors de la remise des prix aux récipiendaires.