Calendrier des vacances scolaires

La cité scolaire de Baimbridge bientôt rénovée

Le recteur d’académie, Camille Galap, a participé au lancement officiel des travaux de rénovation-reconstruction de la cité scolaire de Baimbridge, initiée par le conseil régional, mardi 24 février 2015 au LGT de Baimbridge. La manifestation s’est déroulée en présence du préfet de région, Jacques BILLANT, du président du conseil régional, Victorin Lurel, des anciens proviseurs, Léonce Léonidas, Yves Quiquerez et Jean Alice, ainsi que d’enseignants, de représentants d’élèves et de parents du lycée.

Le recteur a partagé son émotion avec l’assemblée, car l’occasion lui a été donnée de revenir dans cet établissement, non seulement en tant que recteur, mais également au moment où il va être reconstruit.

Parler de la reconstruction du lycée de Baimbridge, c’est d’abord avoir une pensée pour toutes les générations d’hommes et de femmes qui ont été formées ici et qui sont devenues les meilleurs cadres et entrepreneurs de la Guadeloupe. Pour nous tous, a-t-il déclaré, jeunes et moins jeunes, « Baimbridge » est un symbole de l’histoire de la Guadeloupe.

Le lycée de Baimbridge a en effet accueilli sa première promotion d’élèves en 1968 et est resté pendant longtemps le seul lycée de la grande terre et du nord de la basse terre, le plus gros lycée de France.

Le recteur a adressé ses remerciements à tous les enseignants et personnels qui ont contribué à faire de ce lycée un établissement emblématique, lui valant le qualificatif  de lycée phare de l’académie.

Il a aussi rendu hommage aux chefs d’établissement qui s’y sont succédés : M. Sarlat, M. Pericarpin, M. Monsoro, M. Leonidas, M. Quiquerez, M. Alice et actuellement M. Dacunha Dos Santos. Ils ont contribué à faire de ce lycée un véritable outil au service de la formation initiale et continue des jeunes de notre pays. Leur implication, leur investissement a favorisé le développement d’un vrai « esprit établissement », une cohésion d’ensemble propice au mieux vivre ensemble.

Malgré ses 50 ans, le lycée de Baimbridge demeure un fleuron de l’académie qui contribue, par la qualité des enseignements dispensés à la formation de l’élite de notre pays. Cette culture de l’excellence s’inscrit dans une cohérence d’ensemble avec la collectivité régionale qui, dans le cadre de son programme d’investissement, a  fait le choix d’investir durablement dans l’éducation et la formation.

C‘est donc une opération d’envergure qui se prépare et qui répond aux exigences de modernité et aux nouvelles normes en vigueur. La nouvelle structure sera adaptée aux évolutions pédagogiques actuelles.

Ce projet ambitieux et colossal, inscrit dans le cadre du plan séisme et de la convention Etat-Région est également soutenu par l’Etat qui y investit 20 millions d’euros. Par cet acte fort, le préfet a réaffirmé l’engagement de l'Etat envers la jeunesse.

Ce projet, d’un montant global de 170 millions d’euros, représente aussi un véritable challenge pour les entreprises guadeloupéennes, un des plus gros chantiers en Guadeloupe dans les 5 prochaines années. En effet, il s’agira de rénover l'établissement en site occupé puisque les travaux devront se dérouler en perturbant le moins possible le fonctionnement de l'établissement. De plus, le président de région a mis au défi les entreprises de revoir le délai de 8 à 5 ans afin de livrer au plus vite une cité scolaire dotée de tous les atouts de la réussite !

Centre d'examen, espaces dédiés à la vie scolaire, à la documentation, gymnase, piste de course, parkings, internat, logements de fonction individuels et collectifs,…, une nouvelle organisation dans des bâtiments et installations à l’architecture audacieuse et dynamique pensés pour le bien être et le bien vivre ensemble !