Calendrier des vacances scolaires

Séminaire des personnels d'encadrement des îles du Nord

Les services de l’éducation nationale de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin ont organisé un séminaire des directeurs d’école et des chefs d’établissement pour la deuxième année consécutive. Il s’est déroulé le vendredi 9 juin 2017 dans la salle de la CCISM à Saint-Martin.

Les directeurs d’école, les chefs d’établissement et leurs adjoints ainsi que l’ensemble des membres des services de l’éducation nationale, en tout près de 60 personnes, ont réfléchi à l’articulation entre les politiques nationale, académique, d’école/d’établissement à mettre en œuvre.

Il s’agissait de prendre du recul alors que le travail au quotidien dévore, que les urgences s’accumulent et qu’il est parfois difficile de faire le tri entre toutes les priorités ! Mais cette prise de recul ou de distance devait être productive et c’est la raison pour laquelle les participants ont pu bénéficier de l’apport d’un enseignant chercheur, Frédéric ANCIAUX, pour mettre en perspective et donner du sens à leur action, dans le cadre des fonctions et des missions qui sont les leurs.

Les enjeux éducatifs à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy sont extra-ordinaires et  la mobilisation de tous est nécessaire pour relever les défis qui sont les nôtres ! Évidemment à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy, le contexte éducatif, culturel, social n’est pas le même, mais les enjeux n’en sont pas moins importants d’une île à l’autre.  Et l’objectif reste le même pour tous : la réussite scolaire de tous les élèves – particulièrement  celle des plus défavorisés – car elle permet la réussite sociale et professionnelle une fois adultes.

Les beaux résultats obtenus par le lycée général et technologique Robert Weinum dont nous devons nous réjouir tout en félicitant l’ensemble des équipes, ne doivent pas nous faire oublier des résultats encore problématiques au DNB, pour ne prendre que cet exemple !

Chacun est conscient que nous ne pouvons accepter cela comme une fatalité et que nous devons faire « bouger les lignes ». Pour cela, toutes les actions qui sont mises en œuvre, dans les écoles, les collèges et les lycées doivent être en cohérence !

En cohérence avec les directives ministérielles et académiques tout d’abord. C’est ainsi que chaque année la « circulaire de rentrée »  nous donne les grandes orientations de l’année scolaire à venir et chacun a le devoir de s’y conformer. Ces priorités nous les retrouvons dans le projet académique. Elles ont été définies à partir de constats et tiennent compte des spécificités de l’académie, les îles du Nord comprises.

 

En savoir plus