Calendrier des vacances scolaires

Les élus CVL engagés dans un projet de santé solidaire

Dans le cadre de la Semaine de l’engagement, le Conseil pour la vie lycéenne (CVL) du lycée Félix Proto, encadré par Mme Pierin, CPE référent, en partenariat avec l’association Espoir Santé Afrique (ESA), a initié le projet « Je m’engage pour une santé solidaire ».

Sous le bienveillant accompagnement de sa marraine Coralie Zorobabel-Barny (orthoptiste, ancienne élève du lycée) et de son parrain Guy Weladji (cardiologue, président de l’association ESA), le CVL entend mobiliser l’ensemble des forces vives de la communauté scolaire afin de porter sa contribution à la prise en charge des populations qui accèdent difficilement aux soins en Afrique. C’est, pour débuter, le Cameroun qui verra naître ce projet pilote.

Le projet a été présenté à la communauté scolaire en novembre au lycée lors d’une conférence, en présence des membres de l’association et du CVL. L’articulation a été pensée autour de deux axes principaux qui seront travaillés tout au long de l’année : créer un challenge interclasses pour mettre en valeur la détermination de toute la communauté pour cette cause sanitaire (chaque classe, aidée des personnels, devait récolter des dons de manières diverses afin de permettre aux médecins de l’association de mener des campagnes de sensibilisation sur place), challenge qui a d’ores et déjà été honoré de manière remarquable puisque l’établissement a pu récolter et offrir lors d’une cérémonie la somme de 13481,71 euros, et rechercher des collaborateurs souhaitant faire du mécénat pour permettre à l’association de se munir d’un bus à transformer en dispensaire mobile (action menée par le CVL), et proposer ainsi un accès aux soins aux populations les plus éloignées.

Ce projet est l’occasion pour le Conseil pour la vie lycéenne de mettre en exergue un ensemble de valeurs et de projections : l’engagement citoyen, la mobilisation saine, sereine et active, l’identification aux pairs (avec la participation de Mme Zorobabel-Barny), l’ambition et la persévérance.

En interrogeant à brûle-pourpoint certains élèves, beaucoup reconnaissent vivre dans un luxe relatif. Considérer d’autres situations qui leur paraissent lointaines et dramatiques leur a permis de prendre conscience de l’immense potentiel de la jeunesse lorsqu’elle fédère et s’engage pour une honorable cause. « En Guadeloupe, nous avons la chance d’avoir des hôpitaux à notre disposition, même si ceux-ci sont parfois moins opérationnels qu’on ne l’espèrerait. Ceci ne doit pas nous empêcher de prendre conscience qu’il existe de la précarité dans des proportions bien plus conséquentes que celles que nous voulons bien nous imaginer dans des pays lointains, ou plus proches et mêmes voisins. Certains soins qui nous semblent des plus banaux sont inaccessibles pour d’autres. Voilà pourquoi contribuer au bonheur et à la santé des autres est une nécessité » explique un élève du CLV.

Précisons que ce projet s’inscrit dans le programme Africa 2020 du gouvernement (www.diplomatie.gouv.fr /eduscol Africa 2020).