Calendrier des vacances scolaires

Les élèves de l’école primaire du Bourg de Petit-Canal ont vécu au rythme du manouba

Durant deux semaines, les élèves de l’école primaire du Bourg de Petit-Canal ont vécu au rythme du manouba. En effet, ils ont accueilli dans leur école affiliée au réseau UNESCO le guitariste et percussionniste originaire de la Guadeloupe, Serge TAMAS.

Ce dernier, connu au niveau international dans des festivals de guitare, s’est déplacé afin de faire bénéficier de son savoir-faire mais aussi de réaliser avec l’équipe pédagogique de l’école l’évènement historique que constitue la réhabilitation de l’instrument en voie de disparition chez nous.

Connu dans la Caraïbe sous d’autres appellations, telles le marimbula, la marimba, le manniba, le manouba a délivré des pistes pour une exploitation pédagogique riche et diversifiée.

 

Le projet, proposé à l’académie par madame Viviane GUSTAVE, professeure des écoles à l’école du Bourg de Petit-Canal, a retenu l’attention des instances pour sa richesse et son caractère novateur. Ses objectifs premiers ciblent les compétences du vivre ensemble, et se déclinent en vue de contribuer à l’acquisition dans divers champs disciplinaires du socle commun de connaissances, de compétences et de cultures.

Objet d’une réelle démarche d’investigation dès le début de l’enquête, l’investissement et l’engouement des élèves est incontestable. Parallèlement, un atelier en accompagnement éducatif animée par l’enseignante a permis aux élèves volontaires de cours moyen de tenir des rôles de coordonnateurs, ingrédient indispensable à la cohésion entre les acteurs de ce projet, l’impulsion et le maintien d’une dynamique indispensable à la réalisation des objectifs.

 

La médiathèque Bettino Lara, partenaire du projet, contribue à l’apport de connaissances culturelles particulièrement dans le domaine du gwo-ka. Des témoignages issus du fonds de LAMECA ont été présentés aux élèves afin de mettre l’accent sur la nécessité de la collecte auprès de témoins vivants et de la préservation de ces documents.

 

Le musicien a tenu à ce que chaque élève de l’école, lors des ateliers, soit initié rythmiquement à l’instrument. Chacun a chanté, parlé, déclamé, accompagné à la guitare ou au manouba, et exercé sa créativité en contribuant à l’écriture de textes….

 

L’équipe pédagogique a très tôt pensé l’ouverture et l’élargissement de ce projet par le biais de présentations diverses. D’abord en réunion de directeurs de la circonscription Grande-Terre nord par l’enseignante et le musicien, où il a retenu l’attention du plus grand nombre. Ensuite, lors de la rencontre-causerie, bel exemple de collaboration entre les associations de parents d’élèves et l’équipe enseignante où Serge Tamas s’est livré à un public extérieur curieux et motivé. Une projection des activités réalisées à l’école s’est suivie d’une initiation à sa pratique et d’échanges riches pour une meilleure connaissance de l’artiste… pour l’avenir culturel et pédagogique du manouba.

Monsieur Serge Tamas accueilli par la chorale de l’école conduite par la coordonnatrice du projet et l’équipe éducative. Intervention de LAMECA Préparation de l’accueil du musicien en atelier éducatif Accueil par la chorale de la classe enfantine et intervention en atelier conte Madame Accueil par la chorale de la classe enfantine et intervention en atelier conte De gauche à droite : Mr Guy Fromager, association éco-sonore ; Mr Serge Tamas ; Mme Joëlle Bartebin, vice-présidente de la FAPEG Guadeloupe ; Daniel Doulos, tambouyé volontaire. Madame la CPD en éducation musicale accompagnée du musicien Gilbert Coco se sont déplacés à l’école pour contribuer eux aussi à la réussite de cette entreprise. Madame la CPD en éducation musicale accompagnée du musicien Gilbert Coco se sont déplacés à l’école pour contribuer eux aussi à la réussite de cette entreprise.