Calendrier des vacances scolaires

LES CENTRES DE FORMATION D'APPRENTIS

Devenir formateur en CFA

Pour devenir formateur en CFA nul besoin de passer un concours. C’est le Centre de Formation des Apprentis lui-même qui procède au recrutement des formateurs nécessaires.

L’absence de concours ne signifie pas l’absence de conditions. Il existe des compétences et qualifications minimales à faire valoir pour prétendre occuper un poste de formateur.

Elles sont fixées par le code du travail qui distingue deux situations :

  1. Justifier d’une qualification identique à celle requise pour un poste similaire dans un établissement public (collège, lycées, université).
  2. Ou, alternative plus souple pour les fonctions d’enseignement technique, théorique et pratique

Le formateur en CFA à plusieurs missions vis-à-vis de l’apprenti :

  • Organiser de manière efficace et pédagogique la formation dispensée, la rendre structurée, et accessible.
  • Assurer le bon apprentissage des connaissances théoriques et pratiques.
  • Evaluer  les connaissances et mesurer le niveau de l’apprenti par rapport à ses objectifs.
  • Individualiser au mieux sa pédagogie en direction des apprentis.
  • Mettre en place des techniques d’évaluation adaptées au travail de l’apprenti.
  • Organiser des actions de soutiens pour les apprentis en difficultés
  • Gérer conjointement avec l’apprenti le livret d’apprentissage.
  • Optimiser la communication professionnelle entre le CFA et l’entreprise grâce aux documents de liaison.

Les obligations du formateur en CFA vis-à-vis du centre de formation

Le formateur, en plus de l’encadrement des apprentis, a des obligations vis à vis du Centre de Formation dans lequel il évolue. Ce centre de formation est un organisme qui dispose d’un budget qu’il doit gérer et justifier auprès de ses contributeurs.

  • Les aspects de la gestion des absences est cruciale en CFA, chaque formateur doit veiller à bien noter les informations relatives aux absences des salariés qui leur sont confiés à chaque séance.
  • Le cahier de texte de la classe doit être tenu à jour en détail, de préférence  par un outil numérique consultable à distance de façon à permettre un mise à niveau en cas d’absence de l’apprenti.
  • Le formateur doit veiller à noter méthodiquement ses heures à chacune de ses interventions. Il y va de sa propre rémunération et de la bonne gestion des finances du CFA.
  • Le formateur doit s’adapter au Centre de Formation. En effet,  le CFA est un organisme de formation spécifique, avec des horaires adaptés aux disponibilités des apprentis, et un travail de suivi des apprentis très poussé.
  • Avoir une parfaite connaissance des référentiels de formation des diplômes proposés, et organiser la formation en conséquence.
  • Tout comme les enseignants sous statut scolaire, les formateurs en apprentissage doivent veiller à travailler en équipe pour planifier la formation dans ses moments d’apports et d’évaluation.
  • Participer aux réunions internes à l’organisme de formation, mais également les événements externes qui font vivre et présente l’actualité du secteur de l’alternance.
  • Participer au bon fonctionnement et contribuer à la mission de l’établissement de formation.
Formation continue 
Formation par l'apprentissageL'apprentissage