Calendrier des vacances scolaires

L'enseignement bilingue français-créole dans le 1er degré

Depuis cette rentrée, plusieurs écoles ont été retenues pour la mise en œuvre d’une filière bilingue français-créole. Le recteur d’académie Mostafa FOURAR, s'est rendu à l’école Gaston MICHINEAU, le 12 mars, pour faire le point sur la mise en œuvre effective de ce dispositif.

Le recteur a pu échanger avec l'enseignant, Patrice TARQUIN, et a noté le dynamisme de la classe, et au delà, de l'école qui développe un projet en lien avec les parents d'élèves. Il a par ailleurs constaté que les élèves s'exprimaient aisément dans les deux langues.

La filière bilingue français-créole est inscrite au cœur du Projet académique et se fonde sur deux priorités : garantir la maîtrise de la langue et de la lecture pour tous, par la prise en compte des répertoires bilingues et pluriels des élèves au sein des pratiques enseignantes et faciliter l’acquisition des langues vivantes étrangères et régionales et l’accès à la culture par l’amélioration des compétences en langue vivante régionale des élèves et des enseignants.

 

 

L’enseignement bilingue dans l'académie

Il a pour objectifs de :

-       faire découvrir le bilinguisme guadeloupéen dans ses différentes dimensions ;

-       prendre en compte le répertoire bilingue des élèves dans l’enseignement ;

-       utiliser les deux langues pour l’acquisition de connaissances dans toutes les disciplines scolaires et des domaines du socle commun ;

-       développer et acquérir des compétences langagières dans les deux langues.

Dans ce cadre, on distingue les classes bilingues et la filière bilingue. Les classes bilingues ont été mises en place en 2013. Tandis que la filière bilingue est un dispositif effectif depuis la rentrée 2018. Il vise la continuité des apprentissages et a été mis en place dans la perspective d’un suivi de cohorte qui permettra de mesurer la plus-value de cet enseignement.

La transition entre le premier dispositif (les classes bilingues) et le second (la filière bilingue) doit faire l’objet d’une attention particulière, dans la mesure où les deux dispositifs pourraient continuer à exister permettant, pour le premier, à des élèves de pouvoir bénéficier d’un enseignement bilingue au moins une fois dans leur scolarité et, pour le second, d’offrir un cursus bilingue à une population d’élèves tout au long de leur scolarité (de la maternelle au CM2).

 

Quelques repères

Classes bilingues : 12 classes réparties sur les 12 circonscriptions > 221 élèves concernés.

Filière bilingue : 16 classes (Ecole élémentaire Lucien Gayadine/Larosière au Lamentin, un groupement d’écoles à Basse-Terre, un groupement d’écoles à Dothémare ABYMES) > 368 élèves concernés

AU TOTAL : 28 classes ou filières bilingues français-créole > 585 élèves concernés dans l’académie