Calendrier des vacances scolaires

Grand débat national : priorité renforcée à l'école primaire

Lors de sa conférence de presse, le président de la République a souligné que l’éducation est un investissement fondamental pour l’avenir du pays. Vecteur de progrès collectif, l’école est aussi un levier essentiel d’égalité territoriale comme de justice sociale. 

Le président de la République a fait plusieurs annonces : 

  • il n’y aura plus aucune fermeture d’école sans l’accord du maire ; 
  • les classes de grande section de maternelle en éducation prioritaire seront dédoublées ;
  • toutes les classes de grande section, de CP et de CE1 hors éducation prioritaire compteront au maximum 24 élèves d’ici la fin du quinquennat.

Ces mesures s’inscrivent dans la continuité de la priorité donnée à l’école primaire depuis le début du quinquennat pour transmettre les savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter et respecter autrui) à tous les élèves :  

  • effort budgétaire avec la création de 2 300 postes devant élèves supplémentaires en 2019 ; 
  • dédoublement des classes de CP et de CE1 en Rep et Rep+ qui concernera plus de 300 000 élèves à la rentrée prochaine ;
  • abaissement de l’âge de l’instruction obligatoire à 3 ans ;
  • mobilisation pédagogique pour la lecture et les mathématiques, avec notamment la mise en place d’évaluations nationales des acquis des élèves en CP et CE1. Elles montrent dès à présent que les progrès des élèves peuvent être rapides, notamment dans les classes dédoublées en éducation prioritaire.

EN SAVOIR PLUS