Calendrier des vacances scolaires

Coopération éducative Guadeloupe-Louisiane

Du 27 mars au 1er Avril 2017, le recteur de région académique, Camille GALAP, et cinq de ses collaborateurs : Frédéric Bablon, DAASEN, Nicole DUPUY, Directrice de cabinet, Max Nelson, DAFPIC, Jocelyne VIELLOT, IA-IPR d’anglais et Catherine PIETRUS, faisant fonction d’IA-IPR LVR, ont effectué une mission en Louisiane.

L'objectif de cette mission était de renforcer et de promouvoir la coopération éducative Guadeloupe-Louisiane. Ce séjour s’est inscrit dans le cadre de la convention signée entre l’Académie et la Louisiane, le 10 novembre 2016.

Ainsi, le programme dense et intense préparé par Raymond HINZ, attaché de coopération, a permis de visiter un échantillon d’établissement allant du premier degré à l’université couvrant les domaines de la formation initiale, de la formation continue, des échanges d’enseignants…et aussi d’avoir des temps de rencontres plus politiques notamment avec le ministre de l’éducation, John WHITE, le gouverneur de la Louisiane, John BELL EDWARDS, le consul, Grégor TRUMEL  et le président du CODOFIL, Bill ARCENAUX .

Plus spécifiquement, nos différentes visites nous ont permis de mettre l’accent sur les partenariats à développer avec nos deux campus de métiers, sur les échanges à renforcer avec des établissements qui accueillent déjà certains de nos enseignants, sur des appariements à développer avec d’autres. Les stages d’immersion, le français langue étrangère, le créole, la culture commune à travers l’histoire, les séjours linguistiques, des stages de formation professionnelle… sont autant de sujets passés en revue et qui feront l’objet d’approfondissement par nos inspecteurs en lien étroit avec notre ESPE.

L’ensemble des acteurs rencontrés ont montré un vif intérêt pour tous les projets envisagés et souhaitent très rapidement formaliser les actions proposées. D’ores et déjà nous nous inscrivons dans le programme ESCADRILLE de formation des maîtres avec l’accueil de deux étudiants à la prochaine rentrée à l’ESPE et d’une mission Louisianaise autour des deux campus avant la fin de la présente année scolaire.

Le consul, le gouverneur, le ministre et le Recteur ont affirmé leur volonté politique forte pour faire de ces deux territoires des partenaires privilégiés au service de l’éducation et de la culture. IL est donc proposé d’engager très rapidement des négociations avec nos deux collectivités, notre université et le MACTE pour véritablement s’inscrire dans un partenariat durable.