Calendrier des vacances scolaires

En ce moment

Des projets pour apprendre autrement !

Adeline ARNAUD, professeur d’anglais au collège Quartier d’Orléans, se base sur deux expériences menées, l’une avec une classe bilingue et l’autre avec une classe bilangue, afin de mesurer l’impact de projets sur l’apprentissage de ses élèves.

Enseignante au premier degré, après dix années en poste à Saint-Martin, Adeline ARNAUD, a eu envie d’explorer un autre univers, celui du second degré. Poussée par son envie d’enseigner l’anglais, une matière qu’elle affectionne particulièrement, elle n’hésite pas à prendre un congé de formation pour se donner les moyens de réussir. Mais son attachement à cette langue ne date pas d’hier. En effet, après l’obtention du baccalauréat, elle obtient une bourse sportive et part aux États-Unis pour vivre une immersion linguistique dont elle se remémore en ces termes « Pas facile ». Trois mois de cours de English Second Language (ESL) lui seront bénéfiques pour qu’elle développe des réflexes linguistiques dans ce nouveau contexte auxquels il faut ajouter une bonne dose de motivation. Toute l’expérience qu’elle aura acquise dès lors lui sera précieuse.

Le CAPES en sa possession, la voilà stagiaire au collège Quartier d’Orléans où elle s’apprête à aborder une année sous le signe de la sérénité et ce, malgré un début chaotique, imposé par l’ouragan Irma. Adeline ARNAUD n’hésite pas à aller vers les autres et qualifie son nouveau lieu d’exercice en ces mots : « Le collège Quartier d’Orléans est familial, chaleureux. C’est dans la difficulté que les gens se retrouvent, c’est ce qui me plait ! ». Et avant de rappeler, avec le discret sourire qui la caractérise, qu’elle exerce « Un chouette métier », elle envisage sa nouvelle vie professionnelle comme une aubaine : « Pour un enseignant, c’est une chance de pouvoir changer de voie et faire ce que l’on aime dans un endroit où il y a tant de choses à faire ! ».

Ce professeur d’anglais est bien décidée à faire plein de choses et va axer son enseignement sur la transversalité des apprentissages. « John LENNON, a committed artist » est un projet qui sera mené avec la 5ème bilingue en collaboration avec les collègues d’éducation musicale, d’espagnol, d’arts plastiques et le référent bilingue. Outre l’apport artistique et culturel, la dimension linguistique, les valeurs citoyennes que véhicule un tel projet sont indéniables. Le mouvement pacifiste est également symbolisé par d’autres de renom international tels que Bob MARLEY, The BEATTLES et quoi de meilleur que de découvrir l’engagement de ces artistes pour lutter contre la violence. L’objectif final étant d’associer les thèmes de la paix à une création artistique, les élèves ont fait des recherches sur les symboles de la paix et de la liberté d’expression, ont étudié la chanson de John LENNON et la bande dessinée de Pablo STANLEY, toutes deux intitulées « Imagine » pour ensuite proposer leur version de cette BD. Ils ne sont pas prêts d’oublier « Imagine there’s no heaven, It’s easy if you try, No hell bellow us, Above us only sky, Imagine all the people, Living for today, Imagine there’s no countries, It is’nt hard to do, Nothing to kill or die for, No religion too, Imagine all the people, Living life in peace… ».

À raison d’une heure hebdomadaire, les élèves de la 5ème bilangue ont eu, eux aussi, à participer à un projet « Discovering our wildlife ». Les membres des associations suivantes : « Mon école, ma baleine », « Sanctuaire AGOA », « Clean Saint-Martin » ont été des intervenants précieux pour éveiller les consciences des collégiens. La défense des mammifères marins, les zones marines et terrestres protégées, le respect de l’environnement sont tout autant de sujets abordés pour initier à la fois une analyse  sur leurs propres consommations  génératrices de déchets  et pour engager une réflexion sur la limitation de ces derniers. La création d’une œuvre choc traduisant la vision des élèves relative à la menace plastique a été dévoilée lors de la semaine des langues. Cette création leur a permis de s’inscrire, dans la catégorie des collèges, au concours organisé par le « Sanctuaire Agoa », concours qui rajoutera sans doute à la valorisation du travail de ce groupe de collégiens que la presse locale a d’ores et déjà mis en exergue.

Puissions-nous compter dans notre monde de l’Éducation nationale de nombreux initiateurs de beaux projets à l’instar de ceux impulsés par la passionnée Adeline ARNAUD ! And now, let’s imagine a school where every student succeed! And please, don’t think that I am a dreamer!

Évelyne FLEMING, chargée de mission auprès dr l'IA-DAASEN

Fichier attachéTaille
Fichier Les élèves de la classe d'Adeline ARNAUD39.42 Mo
Des élèves de la classe d'Adeline ARNAUD Une production des élèves de la classe d'Adeline ARNAUD Une production des élèves de la classe d'Adeline ARNAUD Une production des élèves de la classe d'Adeline ARNAUD Une production des élèves de la classe d'Adeline ARNAUD Une production des élèves de la classe d'Adeline ARNAUD