Calendrier des vacances scolaires

Première visite de terrain

Pour sa première visite de terrain, le recteur de région académique, Mostafa FOURAR, a choisi de se rendre dans le REP+ de Baillif. Il est allé à la rencontre des élèves et des équipes de l’école Gratien CANDACE et du collège Jean JAURES à Baillif. La tournée s’est achevée par le Lycée Raoul George NICOLO situé dans le quartier de Rivière des pères à Basse-Terre.

La visite a débuté par une rencontre avec la maire de Baillif, Marie-Yveline PONCHATEAU. L’accueil et la qualité des échanges ont permis de mesurer l’engagement de la collectivité dans l’accompagnement de la scolarité des enfants mais aussi la volonté d’aller encore plus loin.

S’en est suivie la visite de l’école Gratien CANDACE par la directrice, Madame COLLIDOR et un accueil en chanson des élèves de CP/CE1. Ici, c’est l’illustration du CP dédoublé, de la pratique quotidienne du chant en faveur de la maitrise de la langue et des savoirs liés au lire, écrire, compter et respecter autrui.

La rencontre avec le principal du collège, José ANDRE et son équipe, est venue compléter l’ensemble. La transdisciplinarité à travers les arts, la classe bi langue français créole, le jardin créole… sont autant de leviers activés pour prendre en charge chaque élève et les amener à la réussite.

La visite s'est terminée par le lycée Raoul George NICOLO, situé dans le quartier politique de la ville à proximité de Baillif, en présence de Valérie… élue de la collectivité Régionale.

Dès l’entrée de l’établissement, nous avons mesuré l’engagement du chef d’établissement, Claude JOTAM et de son équipe. L’établissement est intégré dans le quartier avec un travail quotidien avec les associations et les médiateurs de rue. Tout est mis en place pour un climat scolaire favorable aux apprentissages et au maintien des élèves dans l’établissement.

Les projets en cours avec les arts appliqués traduisent l’ouverture de l’établissement sur tout le territoire mais aussi dans le bassin caribéen. Mais au-delà, c’est un véritable pont qui est tissé avec l’ARTEM de Nancy depuis maintenant 4 ans et formalisé dans une convention. Le Recteur ne pouvait que se réjouir d’un tel partenariat qui sera prolongé et amplifié dans les jours à venir.