Calendrier des vacances scolaires

Dix-neuvième semaine de la Presse et des Médias à l’Ecole

L’ouverture de la dix-neuvième semaine de la Presse et des Médias à l’Ecole s’est tenue le lundi 7 avril 2008 au centre culturel Sonis aux Abymes.

La Semaine de la Presse et des Médias dans l’École permet d’accueillir dans les établissements scolaires volontaires, les médias d’information dans leur diversité et leur pluralisme. Elle s’inscrit dans une démarche d’éducation civique. Former l’élève à l’information : c’est lui donner les moyens de comprendre le monde qui l’entoure et lui permettre de mieux participer à la vie publique. C’est également le conduire à prendre conscience de la nécessité d’une presse libre et pluraliste dans une société démocratique.

La semaine de la Presse et des médias dans l’École est organisée par la DAAC et le CLEMI (Délégation Académique à l’Action Culturelle, Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) avec la participation active et constante des professionnels de la presse écrite, de la radio et de la télévision (France Antilles, RFO Guadeloupe, Sept Magazine).

Cette année, la DAAC et le CLEMI, ont innové en invitant Mme Catherine CIBIEN, Docteur en écologie, à participer en direct de Toulouse au débat avec les élèves et les enseignants, grâce au système de visioconférence. Le débat portait sur le thème « Médiatisation, vulgarisation, éducation : quelle place, quel discours pour les questions d’environnement dans les médias d’information ? ».

Mme CIBIEN a comparé les choix d’aménagement au détriment de la protection de la nature situations en Guadeloupe et en France métropolitaine dans le contexte de crise environnementale actuelle. Elle a montré la nécessité de « changer de cap ».

L’IA-IPR d’Histoire et Géographie, Véronique CHALCOU, a insisté sur le fait que l’Education au Développement Durable est une question sociale forte. L’éducation accompagne les questions sociales et contribuera à éclairer le travail des élèves qui sont les futurs décideurs. De plus, elle a indiqué que le travail des éducateurs est de permettre aux élèves d’acquérir une culture pour comprendre les décisions politiques, la prise de responsabilité personnelle face aux problèmes d’environnement. L’éducateur doit pouvoir faire comprendre les sentiments d’urgence enjeux et ne pas travailler que sur la « bonne intention ».

Palamarès 2008:

Mots clés 
école presse média