LES MODES DE PÊCHE

 

La pêche d’une façon générale :

La pêche se  pratique de façon très artisanale. Il s’agit  d’une pêche côtière. La pêche  dans notre île  se pratique avec des canots .Chaque  façon  de pêcher  permet d’attraper  différents poissons .A la Désirade  la pêche représente  la principale ressource de l’île. L’île  fournit  les meilleurs pêcheurs  de la Guadeloupe : de père en fils  la tradition se poursuit. Sur 2000 professionnels  guadeloupéens 120 sont à la Désirade. Mais de jour en jour  les fonds s’appauvrissent, la pêche  s’étend  donc et les marins pêcheurs partent de plus en plus loin. Les principales pêches sont : la pêche  aux nasses  qui se pratique d’avril  à décembre et la traîne qui est pratiquée de décembre à mars .

 

Les différents modes de pêche :

 

La traîne :

 Pour pêcher à la traîne  il faut avoir  un bateau  équipé de grosses cannes  solidement amarrées. L’hameçon  qui termine celles-ci est traîné par le bateau à bonne vitesse ou plus réduite lorsqu il  s’agit  de poissons vivants en bancs,  repérés  par les frégates. Les  espèces pêchées  sont variées : daurades, thazards, thons….

 

 

 

 

 Les nasses :

Cette pêche utilise une sorte de piège appelé nasse  .Elle a une grande taille  qui nécessite une solide armature  en bois ou en fer  pour maintenir tendu le grillage en fer . Les poissons  pénètrent dans la nasse  par un entonnoir  situé  devant ; un appât, constitué de peaux de bœuf ou de poisson avarié, attire les poissons. Suivant les grandeurs  des mailles on peut sélectionner les  poissons pêchés. La pêche aux nasses est très rentable à cause de sa simplicité et de son  efficacité. Les nasses sont levées  en moyenne une fois par semaine et les poissons  pris sont extraits de la nasse par une porte prévue à cet effet. Lorsque les nasses sont terminées les pêcheurs les mettent sur les canots pour aller les déposer en mer.

 

Le DCP :

Le DCP est une épave artificielle qui est posée par les pêcheurs. Le DCP est un dispositif de concentration  de poissons. Des  algues vont s’accrocher  au DCP, lesquelles vont attirer des huîtres qui vont attirer des petits poissons qui vont à leur tour attirer des gros poissons que les pêcheurs  vont pêcher.

 

 

La ligne :

La ligne est peu utilisée par les pêcheurs  professionnels, elle est utilisée surtout par les plaisanciers .La ligne est composée d’un fil lesté de plombs sur lequel sont  accrochés un ou plusieurs hameçons appâtés.

 

 

Les palangres :

Les palangres  sont des hameçons attachés à un même fil. Aux extrémités de ce fil sont accrochées une bouée (qui flotte) et une pierre (qui tire la palancre vers le fonds). La bouée permet au pêcheur  de localiser la palancre. On peut la laisser  plusieurs jours en mer avant de la remonter : les poissons pêchés sont des poissons «de fonds».

 

 Les sortes de filets :

    

Les filets :

Les filets possèdent une nappe maintenue verticalement  par une ligne de flottaison qui suit le plus grand côté (ralingue) tandis que l’autre côté parallèle est lesté de plombs et tire le filet sous l’eau. Ils ont des mailles variables selon  les espèces de poissons que l’on désire pêcher. Il existe des filets à orphie, filet à balarous, filet à sardines (caillus).

 

Les trémails :

Ce sont des  filets dont la nappe  est constituée par 3 couches : l’une centrale  faite de petites mailles de 3 à  4  cm d’ouverture et les 2 autres l’encadrant constituées de grandes  mailles de 20 cm .Leur longueur peut atteindre 100 m pour une hauteur de 2 m à 2.50 m. Ce filet est ancré au fond .Il est posé le soir et relevé vers minuit ou posé à minuit et relevé le matin .Ce délai doit être respecté pour que les poissons pris ne meurent  pas et pour qu’ils ne deviennent  pas  impropres à la consommation. A cause de ces inconvénients ce filet est peu utilisé.

 

Les folles :

Les folles ou grands filets  sont de plusieurs  sortes. Les larges mailles ont huit pouces en carré, les autres sept pouces en carré. Elles servent à la capture de gros poissons, les langoustes et les lambis.

 

La senne :

La senne est un filet utilisé essentiellement pour la capture des coulirous qui sont des poissons qui s’approchent des côtes. Sa taille est de  300 m de longueur minimum avec une nappe constituée de mailles de taille variable. La hauteur est de15 à 20 m et forme une poche au milieu. La senne n’est mise à l’eau que lorsque le banc de poissons a été repéré par les plongeurs. Un canot est au centre pour diriger la senne et 2 autres aux extrémités pour former l’arc de cercle .Il permet de récupérer une à deux tonnes de poissons.

 

L’épervier :

 

L’épervier est un petit filet individuel de forme conique de 2 à 3 m de haut qui est destiné à être lancé sur le bord des plages afin de capturer les pisquettes et les caillus (sardines) qui serviront d’appât pour d’autres  types de  pêche.

 

 

 

 

Arrivée des pêcheurs de la traîne :

 

Arrivée de la pêche vers 17 ou 18 heures les pêcheurs vendent les daurades, les thons et les thazards aux mareyeurs.

Puis il font de la glace pour repartir le lendemain matin vers 5 heures.

 

 

 

La coopérative  et la station d’essence:

La coopérative vient d’être inaugurée et depuis quelques mois les pêcheurs peuvent y acheter leur matériel  ainsi que la glace dont ils auront besoin pour leur prochaine pêche.

 

 

  

Arrivés de la  pêche et ayant vendu leur poisson  les pêcheurs vont faire de l’essence. Des fois ils sont tellement nombreux qu’ils doivent s’aligner pour faire le plein. L’essence est livrée par péniche 2 fois par semaine.

 

 

Quelques remarques :

Les jours où ils ne  vont pas en mer les marins pêcheurs        laissent leurs bateaux accostés à la Marina ou aux lieux d’accostage prévus sur l’île. Afin de pouvoir repartir tôt le lendemain matin, il faut préparer le canot depuis la veille au soir.

 

 

A la Désirade on trouve deux sortes de canots :

les canots avec cabine et chaise (pour soutenir les moteurs) qui permettent d’aller pêcher au large et les canots traditionnels pour pêcher sur les côtes désiradiennes.

 

 

 

 

 

Page Précédente

Retour au sommaire

Page suivante